Les nouveaux défis de la question migratoire au Maroc

Print Friendly, PDF & Email

Cette étude sur la migration de main d’œuvre au Maroc est le résultat d’une coopération interdépartementale au sein du BIT entre le Département des politiques de l’emploi et le Programme des migrations internationales. Cette coopération met en évidence le caractère transversal des migrations de main d’œuvre et l’avantage comparatif du BIT au moment de les aborder. L’étude, entreprise par Mohamed Khachani, un chercheur renommé en matière de migration, met en exergue les pressions exercées sur le marché du travail marocain et les migrations qui en résultent. Ainsi, elle traite de la migration des travailleurs marocains aussi bien en situation régulière qu’irrégulière. Elle aborde la migration des travailleurs hautement qualifiés, et ses effets, et le mouvement des travailleurs saisonniers. L’étude se penche sur la gouvernance et la gestion des migrations  de main d’œuvre et propose un examen approfondi de la relation entre migration, réduction de la pauvreté et développement au Maroc. A cet égard, la migration de retour est particulièrement analysée. L’étude traite des politiques mises en place et de la coopération bilatérale et multilatérale dans la gestion des migrations de main d’œuvre. Enfin, la dernière section est consacrée aux effets de la crise économique mondiale sur la migration et aux mesures prises par le gouvernement marocain pour y faire face.

Cette étude est publiée dans la série de documents de travail du BIT, « Cahiers des migrations internationales », dont le but est de diffuser les résultats des recherches portant sur des questions susceptibles d’intéresser les responsables politiques, les administrations nationales, les partenaires sociaux, la société civile, les médias et la communauté des chercheurs. Nous espérons qu’elle permettra de développer les outils nécessaires à la conception et à la mise en œuvre de politiques et de programmes destinés à optimiser les bienfaits des migrations pour le développement et à renforcer la protection des travailleurs
migrants.

Télécharger tout le document au format PDF